Comment équilibrer le dosha Vata ?

Dans ce podcast, je t’explique comment équilibrer le dosha Vata.

Tu sauras quel mode de vie adopter pour rester zen en toutes circonstances et ne plus provoquer tous les déséquilibres qu’occasionne un Vata en excès (insomnies, douleurs digestives, douleurs articulaires, maux de tête, constipation …).

Bonne écoute !


Tu peux dès aujourd’hui t’abonner au podcast “Etre bien” sur :

N’hésite pas à me laisser un avis positif et à partager ce podcast avec tes amis pour me soutenir et m’aider à me faire connaître !


Résumé du podcast : « Comment équilibrer le dosha Vata ? »

Les conseils donnés dans ce podcast sont destinés à équilibrer les personnes ayant le dosha vata dominant dans leur profil ayurvédique (Vata pur, Vata-Pitta, Vata-Kapha), aux personnes du type double constitution Kapha-Vatta ou Pitta-Vata en période froide (automne-hiver), et pour toutes les personnes présentant un excès de Vata dans leur Vikruti (qui est leur condition actuelle) quel que soit leur constitution ayurvédique.

Pour rappel, voici les qualités du dosha Vata : sec, léger, froid, mobile, subtil et rugueux

  • Sec : comme le vent d’hiver, Vata est sec, piquant, mordant.
  • Léger : comme le vent, Vata est léger. Il s’envole dans les airs et a du mal à rester ancré dans la terre.
  • Froid : comme le vent et l’air en hiver, Vata est froid.
  • Mobile : Vata est toujours en mouvement, mobile comme le vent, et agite les éléments de la nature (les plantes, les mers, les nuages, etc …).
  • Subtil : tout comme le vent et l’air, Vata est insaisissable, impalpable et immatériel.
  • Rugueux : tout comme la peau ou les cheveux qui deviennent rêches et secs en hiver, desséchés par le froid et le vent.

Pour équilibrer le dosha Vata, on va chercher à aller à l’encontre de ces qualités et à faire tout l’inverse :

1/ Amener de la chaleur

Premièrement, on amène un maximum de chaleur : hammam (plutôt que Sauna), profiter du soleil, douche ou bain très chaud, manger chaud, boire chaud (tisanes, infusions), bien se couvrir (damart, pilou pilou, plaid nounours et cie)

2/ Amener du calme

Ensuite, on ralentit le rythme : méditation, Yoga, exercices de respirations, balades tranquilles, activités calmes (peinture, tricot, lecture, film) (Vive la mémé attitude ^^)

3/ Eviter les sources d’anxiété et d’angoisse

Par ailleurs, on essaie d’apaiser le mental de Vata : faire des activités qui amène du rire et de la joie, regarder des émissions/films/séries comiques, partir en week-end ou en voyage, ne pas regarder les informations ou des films/séries angoissantes ou morbides.

4/ S’organiser et s’astreindre à une routine avec des horaires fixes

Cette attitude est destinée à éviter de s’éparpiller, afin de mieux contrôler le stress et l’anxiété : tenir un bullet journal, se faire un planning, se mettre des rappels sur son téléphone, manger et se coucher à heures fixes

5/ S’enduire le corps et les cheveux d’huile

… ou de crème nourrissante pour lutter contre la sécheresse (la meilleure des huiles pour Vata est celle de Sésame)

Enfin, si tu veux savoir quelle alimentation adopter pour équilibrer le dosha Vata, c’est par ici.


Si tu veux savoir quel est ton dosha dominant, je t’invite à faire le test de personnalité en cliquant ici.

Namasté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *