Le jeûne intermittent : perte de poids et détox au programme

Dans ce nouvel article et épisode de podcast, je t’explique ce qu’est le jeûne intermittent et quels sont ses effets sur le corps, notamment en terme de détox et de perte de poids.

Je te démontre également quels sont ses avantages, comment le pratiquer et s’il est adapté à ton profil ayurvédique.

Je pratique moi même le jeûne intermittent de temps à autre, mais pas de façon continue et je te partage mon expérience dans cet épisode.

Bonne écoute …

Tu peux dès aujourd’hui écouter et t’abonner au podcast “Etre bien” sur :

« Si tu aimes ce podcast, je t’invite à me laisser un avis 5 étoiles sur apple podcast ou la plateforme de ton choix et à partager ce podcast avec tes amis. C’est la meilleure façon de me soutenir et de m’aider à me faire connaître ! » 


bannière-7-aliments-à-éviter-pour-perdre-du-gras

C’est quoi le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent, aussi connu sous le terme de fasting, est une forme de jeûne. Le jeûne est moins long que dans un jeûne classique et praticable tous les jours. Il est dit intermittent car on alterne des périodes de jeûne et de repas. On peut le pratiquer tous les jours en supprimant un repas (le petit déjeuner ou le dîner), ou bien jeûner un jour sur deux. La seule règle est de respecter un intervalle de 16 heures minimum pendant lequel on ne mange rien.

Quels sont les avantages du jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent permet de perdre du poids facilement et de façon continuelle jusqu’à atteindre son poids de forme. Il permet de déstocker les graisses en profondeur sans toucher au nombre de calories. L’hormone de croissance qui nourrit les muscles est naturellement boostée et le métabolisme augmente. On brûle plus de calories au repos et on perd du poids sans même s’en rendre compte. D’autre part, le taux d’insuline reste bas pendant la période de jeûne et la glycémie s’équilibre mieux sur la durée. Enfin, la faim a tendance à se réduire de jour en jour et tu contrôles mieux ton appétit.

Le deuxième effet du jeûne intermittent concerne son effet de détox. Il permet de nettoyer et de régénérer le corps en profondeur, en particulier les organes de la digestion (foie, intestins, estomac, pancréas). Il permet également de stopper la prolifération de mauvaises bactéries dans l’intestin et calme l’inflammation des intestins irrités. Ta capacité digestive s’en trouve donc grandement améliorée. L’intestin se répare progressivement et les nutriments sont mieux assimilés. Les cellules sont également nettoyées de leurs déchets et se renouvellent mieux. Tous les déchets stagnants dans le corps sont remis en circulation pour être éliminer. Il est donc bénéfique pour tous les problèmes d’inflammations et les organismes encrassés. C’est le corps entier qui se nettoie et fait place nette.

Le jeûne intermittent est-il adapté à tous les profils ayurvédiques ?

Les meilleures candidates au jeûne intermittent sont incontestablement les filles « Kapha ». Elles peuvent l’adopter à vie sans aucun problème. Kapha accumule le gras et le sucre et tous ses fluides circulent au ralenti. De plus, les filles « Kapha » sont très souvent attirées par le sucre et ont tendance à avoir tout le temps faim. Le jeûne intermittent leur permet de supprimer l’ensemble de ces inconvénients.

Les filles « Pitta » ont également un bon profil pour le jeûne intermittent et peuvent en faire un mode de vie. Le principal avantage les concernant est le côté détox . Le jeûne nettoie le corps, désengorge le foie et calme l’acidité au niveau de l’estomac, 2 organes souvent fragiles chez elles, et apaise les inflammations.

Enfin, les filles « Vata » peuvent pratiquer le jeûne intermittent, surtout dans les périodes où les intestins ne répondent plus à l’appel et que plus rien ne passe. Cependant, il est préférable que le jeûne intermittent soit limité dans le temps pour elles. En effet, elles ont une petite constitution et au bout d’un moment, le jeûne intermittent ne leur est plus forcément bénéfique. Par exemple, elles peuvent le pratiquer une semaine par mois tout au long de l’année, ou pendant 1 mois tous les 3 mois ou en fonction des besoins. D’autre part, elles peuvent être victimes de constipation, le point faible des Vata. En période de jeûne, comme il y a moins de nourriture circulante dans les intestins, il y a moins à « vider » et le transit peut ralentir ce qui peut être problématique pour les Vata. Il faut alors veiller à manger plus de fibres qu’en temps normal et s’aider d’aliments laxatifs naturels comme les pruneaux ou le psyllium.

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Le principe du jeûne intermittent est de respecter une fenêtre de 16 heures pendant laquelle tu ne manges rien. Au bout de 14h de jeûne, le corps attaquer les réserves de glucose présents dans les muscles et le foie. Au bout de 16h, il destocke le glucose présent dans les cellules adipeuses. Donc, plus le jeûne dure longtemps, plus il est efficace pour ce qui est de brûler les graisses.

Certaines personnes préfèrent sauter le repas du soir ou encore jeûner toute une journée un jour sur deux, selon leurs préférences.

Cependant, le plus simple et le mieux est de supprimer le petit déjeuner. En effet, le matin, ton corps subit un pic de cortisol qui va te fournir le glucose nécessaire pour tenir. D’autre part, très souvent le matin, beaucoup de gens n’ont pas faim, donc c’est le moment parfait. De plus, le petit déjeuner à la française est souvent sucré, ce qui n’est pas bon du tout pour ta santé. Tu supprimes ainsi une source de sucre très facilement.

Voir l’article : Quel est le petit déjeuner idéal, sain et healthy ?

Concrètement, si tu termines ton dîner de la veille à 20h, tu ne mangeras que le lendemain à 12h00 minimum. Ca te fait 16 heures de jeûne. Si tu décides de sauter le dîner et termines ton dernier repas avec une collation à 17h, tu ne mangeras qu’à partir de 9h le lendemain matin. Enfin, si tu optes pour un jeûne de 24h pendant toute une journée, c’est simple : tu ne manges rien pendant 24h, et le lendemain, tu manges normalement, avec 3 ou 4 repas par jour.

A toi de choisir ce qui te convient le mieux.

Est-il possible de boire ?

Il est possible de boire pendant le jeûne intermittent : de l’eau, du café, du thé, des infusions, du moment que ces boissons sont sans sucre et sans ajout de lait, crème etc … Tu peux éventuellement mettre un peu de stévia si vraiment ça ne passe pas sans sucre, mais le mieux est de faire sans. En revanche, pas de jus de fruits ou de légumes, même faits maison, mais tu peux tout de même ajouter un filet de jus de citron (pas plus d’1/2 citron pressé). Il ne faut pas dépasser les 15g de sucre pour ne pas casser le jeûne, soit l’équivalent d’une cuillère de sucre ou de miel.

Tu peux aussi décider de faire un jeûne sec, c’est-à-dire sans boire. Le jeûne sec est encore plus efficace côté détox et je trouve qu’il est plus facile à tenir du côté de la faim (surtout en début de jeûne).

Les erreurs à ne pas commettre avec le jeûne intermittent

  • Réduire son nombre de calories sur la journée : le jeûne intermittent n’est pas un régime. Sa vocation première est de détoxifier l’organisme, avec en prime une perte de poids à la clé si tu es en réel surpoids. Si tu réduits trop ta ration calorique, tu risques de stocker par effet rebond. Fais en sorte de ne pas la diminuer de plus de 200 kcal.
  • Ne pas manger suffisamment le soir : si tu ne manges pas suffisamment le soir, tu risques d’avoir faim le lendemain matin et de trop réduire tes calories. Le jeûne sera plus difficile à tenir et tu risques de stocker.
  • Ajouter un aliment dans ses boissons pendant le jeûne (lait, crème, fruits, sucre) : en faisant cela, tu casses le jeûne, puisque ton estomac et ton pancréas vont devoir digérer cet aliment. En revanche, tu peux te faire un café gras et ajouter une cuillère à café d’huile de coco dans ton café. Cela t’aidera à mieux tenir la faim durant le jeûne et tu bénéficieras de tous les avantages nutritionnels de l’huile de coco.

A toi de jouer : as-tu déjà pratiqué le jeûne intermittent ou est-ce quelque chose qui te tente ? Dis-le moi dans les commentaires.


Si tu aimes cet article, épingle-le sur Pinterest :


Télécharge mon guide offert :

guide gratuit 7 aliments à éviter pour perdre du gras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *