Voilà pourquoi le lait de vache te cause de l’acné (et comment y remédier ?)

lydia van messem/ ACNE/ 0 comments

 
Si tu arrives sur ce blog pour la première fois, tu seras peut-être intéressé par mon guide GRATUIT “Les 5 clés d’une peau saine sans acné”. Tu peux le recevoir en cliquant ici.
 

On entend partout dire que le lait est bon pour la santé, qu’il faut manger 3 produits laitiers par jour, qu’il apporte plein de calcium et donc qu’il est forcément bon pour le corps.

Mouais … elle paraît bien belle cette histoire … Le lait serait donc un aliment magique, ultra bénéfique pour le corps, qui préserverait les os de la casse, qui ferait grandir les enfants et qui nous apporteraient plein de nutriments …

Et si je te disais que la réalité est tout autre et que le lait n’est peut-être pas notre meilleur ami pour la vie, comme on veut nous le faire croire !

Voilà la vérité sur le lait de vache, qui explique le fait qu’il soit si mauvais pour la peau et l’organisme :

1/ Savais-tu que les vaches qui produisent le lait vendu en grande surface à grande échelle sont bourrées à longueur de temps d’antibiotiques, destinés à éviter les maladies, et d’hormones à tout va, afin qu’elles soient inséminées, tombent enceintes et produisent encore et toujours plus de lait.

Et d’après toi, où vont ces antibiotiques et ces hormones ?

Dans le sang certes, mais aussi dans le lait, ce fameux lait si important, que nous ingurgitons sans savoir qu’on nous empoisonne … Et après, on s’étonne de développer de plus en plus de résistances aux antibiotiques …

De ce fait, les hormones contenues dans le lait agissent comme des perturbateurs endocriniens et entraînent des dérèglements hormonaux, des infertilités, et stimulent également les hormones androgènes responsables de l’acné !

Les antibiotiques contenus dans le lait de vache arrivent eux aussi directement dans notre organisme.

Or comme le dit si bien le célèbre slogan : “les antibiotiques c’est pas automatique”, parce que pris trop souvent, ils détruisent nos défenses immunitaires et nous rendent plus fragiles et plus vulnérables face aux microbes et bactéries.

Ceci contribue indirectement à favoriser le développement de maladies, telles que les maladies de peau par exemple.

Ne te méprends pas ! Les virus ne sont pas plus costauds d’années en année, c’est juste nos pauvres corps bourrés au lait de vache “antibiotisé” qui n’arrivent plus à passer au travers.

2/ Le lait de vache contient du lactose, or le lactose est difficilement assimilable par l’homme, et est source de nombreuses intolérances. 

Pourquoi ? pour digérer le lactose, il faut être pourvu d’une enzyme digestive appelée la lactase, que le veau détient, parce que le lait de vache à la base est du lait maternel destiné au veau, n’est-ce pas ?
Avez-vous déjà vu dans le monde animal une espèce donner son lait maternel à une autre espèce animale ?! Non … alors pourquoi devrions-nous boire du lait de vache ?

En réalité, nous sommes pourvus de lactase à la naissance, et nous perdons en général cette enzyme vers l’âge de 3-4 ans, mais certains adultes la conservent, ce qui expliquent que certaines personnes soient intolérantes au lactose et d’autres non. Cependant, on estime que près de 70% de la population est intolérante au lactose, ce qui est juste énorme et relativement logique quand on sait que la lactase disparaît de l’organisme dès lors que le petit bébé est sevré et est totalement passé à une alimentation solide.

Qui plus est, la lactase que produit le corps humain est destinée à digérer le lait maternel humain, bien moins chargé en lactose que le lait de vache (je te rappelle au passage qu’un bébé humain ne se développe pas aussi rapidement qu’un veau).

Or, l’intolérance alimentaire au lactose va entraîner une inflammation générale de l’organisme, qui va se manifester par de sérieux troubles digestifs, par des réactions cutanées (acné, eczéma, psoriasis, etc …), et autres “joyeusetés” (inflammation de la vessie et autres organes).

3/ En plus du lactose, le lait animal contient également des protéines (la caséine), ce qui alourdit d’autant plus la digestion. Or, une mauvaise digestion, lors de laquelle certains résidus ne seraient pas totalement éliminés, est préjudiciable pour le corps, peut entraîner des putréfactions dans l’intestin qui causent une inflammation, et qui peut engendrer des problèmes de peau.

4/ Le lait de vache, une fois passé dans le sang, va entraîner une forte sécrétion d’insuline. Et oui, comme je viens de te l’expliquer, le lait contient du lactose, qui est un sucre. Et il se trouve que la charge glycémique du lait de vache est assez élevé. Or, une sécrétion d’insuline trop importante dans l’organismestimule indirectement les hormones androgènes responsables de l’acné. 

 

Comment savoir si je suis intolérant(e) au lait de vache ?

 

En général, l’intolérance au lactose se manifeste de façon immédiate et brutale : troubles digestifs du type diarrhée dans les heures qui suivent, spasmes intestinaux, ballonnements, suivis d’une poussée d’acné inflammatoire juste derrière, ou bien de l’apparition de plaques d’eczéma pour les personnes sujettes à cette maladie.

Mon homme est intolérant “sévère” au lait de vache : s’il boit du lait, dans le quart d’heure qui suit, il est pris de douleurs intestinales terribles, se tord dans tous les sens et finit aux toilettes. Puis dans les 2 heures qui suivent, 2 ou 3 boutons d’acné inflammatoires ont fait leur apparition. C’est phénoménal, même s’il ne mange qu’une cuillerée de petit suisse, la réaction est violente et immédiate.

Si tu souffres de ce type de symptômes régulièrement, je te conseille d’observer ton alimentation, et si tu constates que tu consommes beaucoup de produits laitiers, il est fort possible qu’il y ait un lien.

Dans tous les cas, que tu sois intolérant(e) ou non au lactose, la consommation de produits laitiers est clairement mauvaise pour la peau, compte-tenu de toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Pour autant, si tu n’es pas intolérant(e) au lait de vache, rien ne t’oblige à le supprimer totalement de ton alimentation. Tu es tout à fait libre de continuer à en consommer si tu aimes ça.

En revanche, je t’invite à le limiter et à privilégier les laitages bio, de bien meilleur qualité, et pas beaucoup plus chers. En ce qui concerne les fromages, choisis toujours des AOP (Appellation d’Origine Protégée) ou AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), et privilégie les fromages de chèvre ou de brebis qui contiennent moins de lactose et de caséine que le lait de vache, et qui sont donc plus digestes.

 

Comment supprimer le lait de vache ?

 

Il s’agit de supprimer le lait de vache ainsi que les produits laitiers qui en découlent : yaourts, fromages blancs, fromages, crèmes desserts du type danette, crème fraiche, crèmes glaçées.

Alors, je sais, ça fait beaucoup à supprimer, et en général ce sont des aliments que l’on aime consommer. Mais les bénéfices sont tellement énormes que je peux t’assurer que ça ne te manquera même pas.

Pour ma part, je ne suis pas intolérante au lait de vache, je le digère bien, mais je n’en consomme que très peu pour toutes les raisons que je t’ai évoquées. J’ai une peau acnéique, donc je fais très attention.

Je ne bois plus de lait de vache, je ne mange pas de yaourt ni fromage blanc ni petit suisse ni crème fraiche ni crème dessert, mais je continue à manger un peu de fromage en privilégiant les fromages de chèvre et de brebis qui contiennent moins de lactose et qui sont de meilleure qualité.

Les puristes te diront de supprimer tous les laits animaliers. A chacun de voir selon son degré de tolérance.

 

Par quoi remplacer le lait de vache ?

 

– Le lait : il existe une multitude de boissons végétales pouvant remplacer le lait de vache, comme le lait de soja, le lait de riz, le lait d’amande pour les plus connus, ou encore le lait de châtaigne, le lait d’avoine et le lait de coco. Pour ma part, je consomme du lait de riz, c’est celui que je trouve le plus neutre en goût et il se digère très bien. 

Les yaourts, fromages blancs, petits suisses : on peut les remplacer par des yaourts au lait de chèvre ou de brebis mais le goût est assez spécial, assez acide, ou bien par des yaourts au lait de soja.

Les crèmes desserts du type “danette” : là encore, tu trouveras des crèmes desserts à base de soja ou de lait de coco. Et pour les gourmandes, sachez que les mousses au chocolat “bonne maman” ne contiennent pas de lait !!

 

La crème fraiche : avant je cuisinais beaucoup de plats en sauce à base de crème fraîche. Je n’ai donc pas changé mes habitudes, si ce n’est que désormais j’utilise de la crème de soja, d’amande, de coco, de riz, etc … Je les utilise aussi bien chaudes que froides dans les sauces salade ou crudités par exemple. 

Les fromages : Tu peux éventuellement continuer à consommer des fromages de lait de vache en petite quantité, étant donné que le lactose est très peu présent dans le fromage. Préfère cependant le fromage de chèvre ou de brebis qui contiennent encore moins de lactose et qui sont plus digestes.

 

traitement acne naturel alimentation sans lactose
 

Tous ces produits sont accessibles au rayon diététique des supermarchés et grandes surfaces, et les distributeurs ont même leur propre marque.

 

Et le calcium dans tout ça ?

 

Ne t’inquiétes pas ! On trouve le calcium dans un grand nombre d’aliments, en particulier les légumes verts (épinards surtout), les légumes secs (lentilles, haricots secs), les eaux minérales (vittel, contrex, courmayeur, hépar), les sardines, les amandes, le chocolat, les viandes et poissons, et les oeufs.

Bref, une alimentation diversifiée comblera tous tes besoins en calcium … et n’oublies pas de prendre ta dose quotidienne de vitamine D en profitant du soleil.

Le savais-tu ? Les produits laitiers consommés à haute dose déminéralisent les os au lieu de leur apporter le calcium dont ils ont besoin, car ils provoquent une acidose du sang et une forte production d’acide lactique. Le PH acide du sang est alors rééquilibré dans l’organisme par une substance appelé “phosphate de calcium” qui justement compose la minéralisation des os. Du coup, plus on acidifie le corps en consommant beaucoup de laitages, plus on perd du phosphate de calcium, et plus on se déminéralise.

D’ailleurs, c’est dans les pays scandinaves, très gros consommateurs de laitages qu’on comptabilise le plus de cas d’ostéoporose, et c’est au contraire dans les pays asiatiques qui ne consomment pas de laitages qu’on en trouve le moins … ça fait réfléchir !

Voilà … Tu sais tout ou presque sur le lait de vache et ses conséquences sur la santé et sur la peau.

 

A ce sujet, as-tu déjà essayé de réduire ta consommation de produits laitiers ? et quels effets as-tu constaté sur ta peau ?

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*