7 mauvais sucres à éliminer de son alimentation

Dans cet épisode, je vais te présenter les « mauvais » sucres, ceux que tu ferais mieux d’éviter si tu veux être en pleine santé.

Comme je te l’ai expliqué dans mon article/podcast consacré aux dangers du sucre pour la santé, que tu peux retrouver ici, le sucre raffiné est à limiter dans notre alimentation si on veut être en pleine santé.

Cependant, il y a « sucres » et « sucres ». Toutes les formes de sucre ne se valent pas. Ainsi, il y en a de très mauvaises, et d’autres qui peuvent être intéressantes d’un point de vue nutritionnel et que nous devrions choisir en priorité.

Bonne écoute …

Tu peux dès aujourd’hui écouter et t’abonner au podcast “Etre bien” sur :

« Si tu aimes ce podcast, je t’invite à me laisser un avis 5 étoiles sur apple podcast ou la plateforme de ton choix et à partager ce podcast avec tes amis. C’est la meilleure façon de me soutenir et de m’aider à me faire connaître !« 


Résumé du podcast : 7 mauvais sucres à éliminer de son alimentation

1/ Le sucre blanc

mauvais sucre à éliminer

C’est le sucre le plus commun. C’est un sucre raffiné, issu de la betterave ou de la canne à sucre. Il a perdu toutes ses vertus nutritionnelles dû au procédé de raffinage. Si tu le consommes en excès, il peut amener du diabète, une prise de poids et d’autres troubles de santé.

2/ Le sucre roux ou cassonade

mauvais sucre à éliminer

Sucre roux et cassonade désignent en réalité le même sucre. C’est également un sucre raffiné. Il l’est un peu moins que le sucre blanc, mais il est tout aussi nocif à long terme.

3/ Le sirop de glucose-fructose

Le sirop de glucose-fructose est issu du maïs. C’est un sucre avec une forte teneur en fructose. Il est l’un des plus mauvais sucres qui soit. On l’utilise très souvent dans les pâtisseries du commerce, les sodas, les boissons pour sportifs,  les confitures, les bonbons, les glaces, le pain, le ketchup, les biscuits, les plats préparés … Pour savoir si un produit en contient, il faut regarder les étiquettes. Si tu le vois dans la liste, fuis !

4/ Le sirop d’agave

mauvais sucre à éliminer

Le sirop d’agave est souvent considéré comme un édulcorant naturel sain parce qu’il a un index glycémique faible qui n’entraîne quasiment pas de sécrétion d’insuline. Le problème, c’est que le sirop d’agave est un sucre fourbe, qui est composé en grande majorité de fructose raffiné. Il faut savoir que le fructose est métabolisé par le foie. Donc, une grande consommation de fructose peut entraîner des dégâts au niveau du foie, notamment l’apparition d’un foie gras et une augmentation des triglycérides.

Bien que le fructose n’augmente pas les niveaux de sucre dans le sang sur le court terme, il peut contribuer à la résistance à l’insuline lorsqu’il est consommé en grandes quantités. Cela peut provoquer des augmentations importantes de la glycémie et d’insulinémie à long terme, augmentant fortement le risque de syndrome métabolique et de diabète de type 2. Par ailleurs, manger de grandes quantités de fructose peut également avoir d’autres effets nocifs comme l’augmentation du mauvais cholestérol ou encore l’accumulation de graisse au niveau du ventre.

Résultat, le sirop d’agave est aussi toxique que le sirop de glucose-fructose, sinon plus, et donc à éviter autant que possible.

5/ Le fructose cristallisé

mauvais sucre à éliminer

Le fructose cristallisé présente les mêmes inconvénients que le fructose présent dans le sirop d’agave, et donc à éviter. La seule source de fructose bénéfique pour le corps est celle présente dans les fruits. Toutes les autres formes de fructose sont à bannir.

6/ Les édulcorants artificiels

Parmi ceux-ci, citons l’aspartame, le sucralose et l’acésulfame K. On les retrouve très souvent dans les sodas light, mais aussi dans certains produits allégés. Ils possèdent un pouvoir sucrant 200 fois supérieur à celui du sucre blanc sans les calories.

A première vue, ils paraissent intéressants, surtout quand on surveille son poids. Mais en réalité, il semblerait selon plusieurs études qu’ils trompent le cerveau en lui apportant un goût sucré, mais sans « énergie réelle ». A long terme, le cerveau va avoir tendance à réclamer du « vrai » sucre, comme s’il était frustré en quelque sorte.

Résultat : tu rentres dans un cercle vicieux d’appel au sucre, avec toutes les conséquences fâcheuses que cela représente. Ainsi, tu t’exposes à la prise de poids et au développement de maladies métaboliques comme le diabète de type 2 ou encore des problèmes cardio-vasculaires. Enfin, ces édulcorants artificiels seraient potentiellement cancérigènes. Bref, on passe son tour et on les élimine de son alimentation pour préserver notre santé.

A toi de jouer : Accordes-tu de l’importance au type de sucre que tu consommes ? Et/ou comptes-tu le faire à l’avenir ?


Si tu aimes cet article, épingle-le sur Pinterest :

7 mauvais sucres à éliminer de son alimentation

2 Comments

  1. Grill Cécile

    Bonjour
    merci pour votre article.
    Selon vous quel serait le sucre le moins nocif ?
    Pour sucrer des gâteaux par exemple.
    Merci pour votre réponse
    Cécile

    1. Bonjour Cécile,

      Merci pour ton commentaire.

      Cela fera l’objet de mon prochain article. Mais je peux d’ores et déjà te conseiller le sucre complet muscovado, le sucre de coco ou la stévia.

      Bonne journée à toi et prends soin de toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *