Existe-t-il un traitement à l’acné hormonale ? – L’avis de l’experte Chris Martin, du blog Nana-turopathe

lydia van messem/ ACNE/ 0 comments

 

Si tu arrives sur ce blog pour la première fois, tu seras peut-être intéressé par mon guide GRATUIT “Les 5 clés d’une peau saine sans acné”. Tu peux le recevoir en cliquant ici.

 

La semaine dernière, j’ai eu la chance et l’honneur d’interviewer une experte de la naturopathie, Chris Martin, qui a accepté de répondre à toutes mes questions sur l’acné hormonale.

Chris est naturopathe, spécialiste du traitement naturel de l’endométriose et de tous les problèmes féminins. Elle est également animatrice radio sur “radio bien-être” et rédactrice pour le magazine “Naturelles” entre autres.

Si toi aussi, tu es concerné par l’acné hormonale, et que tu ne sais plus quoi faire pour en sortir, je t’invite tout de suite à lire cette superbe interview :

 

“1/ Bonjour Chris, peux-tu te présenter ?

Je suis Chris Martin, Naturopathe et créatrice du Blog Nana-Turopathe.com

J’accompagne mes consultants dans leur démarche de “mieux être” par des techniques naturelles, en complément de leur suivi médical.


2/ C’est quoi l’acné hormonale ? 

L’acné hormonale est directement lié au cycle menstruel et à la fluctuation des hormones : cycles irréguliers, arrêt de la pilule, grossesse et plus tard ménopause.

 

3/ Quelles en sont les causes ?

Elles peuvent être multiples, ce pourquoi il conviendra avant toutes choses de procéder à un bilan sanguin via un gynécologue.

 

4/ Est-ce que l’acné hormonale est obligatoirement liée à un déséquilibre hormonal ? Ou est-il possible d’avoir une acné hormonale même quand on a des cycles réguliers de 28 jours ?

L’acné, si elle est avérée de cause hormonale, est liée à un déséquilibre de celle-ci : hyper-oestrogénie, hyper-androgènie, traitement hormonal mal adapté, etc…

Le cycle menstruel n’est pas toujours anarchique pour autant. Le syndrome prémenstruel n’est pas fatalement violent non plus.

 

5/ Penses-tu que les perturbateurs endocriniens contenus dans les produits de la vie courante, les cosmétiques et l’alimentation peuvent avoir une influence sur l’acné hormonale ?

Sans aucun doute ! Ce pourquoi il sera primordial, en plus de régler le problème de fond qui est le déséquilibre hormonal, d’adopter une hygiène de vie saine et d’utiliser des produits adéquates et biologiques pour vos soins locaux.

 

6/ Comment savoir si notre acné est d’origine hormonale ? (signes caractéristiques, analyses à faire …)

L’acné hormonale est une acné à dominante inflammatoire qui évolue par poussées.

Il est en effet facilement reconnaissable car l’apparition des lésions est souvent très “périodique” et en rapport avec le cycle menstruel.

Sa localisation est aussi un paramètre à prendre en considération. En effet, on l’observe le plus souvent au niveau des maxillaires ou autour du menton. 

 

7/ Comment lutter contre l’acné hormonale ? Quels traitements naturels ?

Cela dépendra tout d’abord de la cause du déséquilibre en question. Un bilan sanguin peut être une bonne piste pour orienter la prise en charge adéquate.

Il va de soi que l’ accompagnement naturopathique de la femme enceinte, en pré ménopause, sous traitement hormonal ou ayant des cycles anarchiques ne sera pas le même.

Ce pourquoi il me parait évident de consulter un Naturopathe près de chez vous afin mettre en place un protocole personnalisé.

Néanmoins, en attendant d’avoir déterminé la cause exacte, certaines mesures pourront aider à améliorer les choses :

– Cures de plantes dépuratives cutanées, telle que la bardane, ou la pensée sauvage seront bénéfiques.

– Soin locaux appropriés et non agressifs : nettoyage au savon D’Alep, huile de jojoba ou de nigelle ( sébo-régulatrice ) biologique en guise de soin de nuit, huile essentielle bio de tea tree localement sur les lésions le soir, ainsi que des bains de vapeur ou Hammam réguliers.

 

8/ Quelle alimentation adopter pour rétablir un équilibre hormonal ?

Comme expliqué précédemment, ce n’est pas si simple et tout dépend du déséquilibre exacte.

On commencera, quoi qu’il en soit, par supprimer les laitages venant de la vache ainsi que les graisses saturées.

On optera pour une alimentation équilibrée, de préférence avec beaucoup de légumes verts et d’aliments riches en zinc (la plus riche en zinc : l’huître ! Mais aussi les céréales entières, les légumineuses et les oléagineux)

 

Merci Chris pour toutes ces précieuses informations !”

 

Pour découvrir le blog de Chris Martin, c’est par ici => https://www.nana-turopathe.com/

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*